Management de qualité, bien-être au travail, engagement et performance


Le massage antistress

Interview de Eva Kruze, praticienne en massages relaxants

© Pierre-Alexandre XavierEva, vous êtes partenaire des Verseurs d’Eau et vous intervenez en entreprise… Quelle est votre spécialité ?

Ma spécialité, c’est le massage de bien-être… mais je préfère l’appeler massage relaxant ou massage antistress…
Ce massage se pratique allongé de préférence sur une table de massage ou au sol sur un futon.
J’utilise différentes techniques telles que le massage californien, le massage holistique, la réflexologie plantaire et palmaire ce qui permet d’avoir une très large palette de différents touchers – doux ou plus appuyés, lents ou rapides.
En fonction des besoins de la personne, je vais faire un massage plutôt dynamique, plutôt musculaire ou alors plutôt doux et lent…
Il a de nombreux bénéfices sur plusieurs plans, autant physique que psychique. L’utilisation d’huiles essentielles comme la lavande, l’ylang ylang ou la gaulthérie couchée permettra d’apporter une plus grande détente en mettant l’accent sur telle contracture ou telle problématique, par exemple un torticolis, un mal de dos qui nous indiquent l’anxiété, la nervosité….

Vous évoquez le massage holistique, pouvez-vous nous apporter quelques précisions ?

Oui… c’est un massage qui prend en compte la globalité du corps… je fais de très grands mouvements sur tout le corps qui permettent de sentir sa globalité, comme l’indique le mot grec « holos », contrairement à d’autres techniques de massage où l’on masse une partie du corps, puis une autre, etc.

Quels sont les bienfaits les plus évidents de ce type de massage ?

Certainement un mieux-être physique… Pratiqué de façon régulière, c’est-à-dire, une ou deux fois par mois, le massage aide à améliorer la circulation du sang et de la lymphe, ce qui permet de drainer les toxines, par exemple…
Il assouplit les articulations et hydrate la peau. Il apporte un plus aussi sur le plan de la santé et du bien-être général, car il améliore le sommeil, stimule les défenses immunitaires et renforce la capacité d’autoguérison.  C’est un excellent anti-stress…

Le massage est donc particulièrement indiqué dans les entreprises ?

Oui, effectivement… car le massage permet d’évacuer les tensions et la fatigue de la vie quotidienne. Il peut apporter un réel apaisement en cas de tension nerveuse, d’anxiété et de surmenage.

Les entreprises sont-elles demandeuses ?

Oui, très clairement… La demande est de plus en plus forte… L’entreprise dédie un lieu à cette activité et les salariés s’accordent ce moment privilégié qui permet vraiment d’aller à la rencontre de soi-même … Cet espace de tranquillité et ce retour à soi permettent de mieux traverser les passages difficiles de la vie, de se réconcilier avec son corps, par exemple après un choc, un traumatisme, un accident. Un bon massage permet vraiment de retrouver la paix et la sérénité. Le massage relaxant n’est pas un luxe, c’est une hygiène de vie. C’est un excellent outil de prévention des maladies et d’entretien de la santé physique et mentale. Il n’est pas nécessaire d’avoir mal au dos pour se faire masser !

L’entreprise privilégie souvent le massage assis qui se pratique à travers les vêtements, en position assise. Ce massage est accessible à tout le monde, il dure environ 15 minutes et est très facile à pratiquer sur le lieu de travail. Les parties du corps massées sont le dos, la nuque, la tête, les épaules, les bras et les mains. C’est un moment pour soi qui permet de se détendre, de se recentrer et qui redonne de l’énergie pour continuer la journée de travail dans de bonnes conditions.

Vous pratiquez également la méthode Vittoz, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Oui, bien sûr… La méthode Vittoz, c’est une psychothérapie à médiation corporelle … elle s’appuie sur les sensations… les ressentis corporels… et elle est reconnue en tant que telle par la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse.
C’est également une pédagogie puisqu’il y a l’apprentissage d’exercices… mais avant toute chose, il s’agit d’un art de vivre, d’une philosophie et d’un état d’être.

Qui a élaboré cette méthode et depuis quand existe-t-elle ?

C’est un médecin généraliste suisse qui a créé cette méthode…  Le Docteur Roger Vittoz… Comme beaucoup de médecins début 1900, il pratiquait l’hypnose, mais l’état passif que cela induisait chez le patient ne lui convenait pas du tout.
Il s’est donc attaché à élaborer une technique qui rend le patient vraiment autonome.
Après une période d’apprentissage des exercices et d’accompagnement par un praticien, le client peut très facilement intégrer cette méthode dans son quotidien et faire les exercices de son choix lorsqu’il en ressent le besoin.
Le Docteur Vittoz est considéré aujourd’hui comme l’un des premiers psychosomaticiens. A l’époque ce terme n’existait pas. Beaucoup de choses qu’il avait pressenties intuitivement, surtout concernant le fonctionnement de notre cerveau, ont été vérifiées et confirmées depuis par les neurosciences.

Concrètement, en quoi cela consiste-t-il ? 

Le Dr Vittoz partait du principe que le cerveau avait deux fonctions principales :
• d’une part, l’émissivité : c’est quand je pense, quand je me concentre, quand je parle, mais aussi lors du vagabondage cérébral. Cela demande un effort, mon cerveau travaille …
• et d’autre part, la réceptivité : quand je suis dans l’accueil de ce qui est, sans nommer ni juger, sans penser. Ce sont des moments, souvent de courte durée où le cerveau peut se poser, se reposer et se ressourcer.
L’Homme occidental de notre époque est trop souvent dans l’émissivité. La méthode Vittoz va donc mettre l’accent sur la « rééducation » de la réceptivité pour retrouver un équilibre plus sain. Il ne s’agit pas de ne plus penser, mais de penser plus juste.

Comment s’effectue la rééducation que vous évoquez ?

Cette « rééducation » de la réceptivité va se faire surtout par les cinq sens. Toucher un galet, écouter un son, sentir un parfum, regarder le ciel, savourer un carré de chocolat. Et puis, il y aura aussi l’accueil de sensations corporelles, en position assise ou allongée, debout ou en marchant, sentir sa respiration, sentir le contact de ses pieds avec le sol….  Autant de « petits exercices » – et la liste est longue ! – qui permettront à certains d’apaiser un mental trop actif, à d’autres de mieux gérer leurs émotions et à d’autres encore d’apprivoiser leur propre corps et d’en faire un ami.
Ce retour au corps, alors que le cerveau galope, nous invite à revenir au moment présent, nous aide à être plus serein, plus conscient… présent et… disponible. C’est aussi une invitation à vivre en harmonie avec soi-même, à devenir acteur de sa vie…
Un grand atout de la méthode Vittoz est que la plupart des exercices vécus en séance peuvent être facilement intégrés au quotidien et pratiqués seul, partout et à n’importe quel moment, en fonction des besoins personnels.
Il n’est pas nécessaire d’utiliser un tapis de sol ou autre …

Dans quels cas la méthode Vittoz peut-elle aider et quels en sont les bénéfices ?
Cette technique de travail est particulièrement adaptée lorsqu’une personne est sujette au stress et qu’elle manifeste des tensions physiques et nerveuses, de la fatigue, du surmenage, de l’anxiété, de l’angoisse, de la dispersion ou bien encore de la dépression.
De même, si la personne est soumise à des difficultés relationnelles, professionnelles ou si elle traverse des moments pénibles lors de maladie, chômage, départ à la retraite, licenciement, plans sociaux…

Cette technique a-t-elle d’autres applications ?
Disons que cette approche est particulièrement indiquée dans le cas de douleurs physiques chroniques, d’asthme, de fibromyalgie, de spasmophilie… de problèmes de sommeil, de manque de confiance en soi ou de concentration… également… des troubles de l’attention, de la mémoire ou bien encore lors du sevrage tabagique. Finalement, cette technique convient vraiment à de nombreuses personnes… les exercices améliorent l’attention, la mémoire et la concentration. On note également un impact positif sur la confiance en soi, l’estime de soi … la vie devient plus riche et plus savoureuse…
Le développement actuel des neurosciences confirme l’importance de l’approche sensorielle Vittoz car elle équilibre le cerveau.

Concrètement, en entreprise, comment cela s’organise-t-il ?

Les séances sont hebdomadaires, elles ont lieu en groupe et leur durée varient de 30 à 45 minutes. Nous proposons également des séances ponctuelles de plusieurs heures à la demande des entreprises ainsi que des  séminaires de formation de deux jours…

Alors … un petit massage ?